Cours Python

 CopyrightFrance.com
Dart & Flutter
Développement Web
  1. Introduction au langage HTML
  2. Structure d'un document HTML
  3. Mise en forme d’un document HTML
  4. Liens hypertexte
  5. Insertion d’images
  6. Les attributs de la balise BODY
  7. Les tableaux HTML
  8. Les listes HTML
  9. Les Frames HTML
  10. Les formulaires HTML
  11. Les caractères spéciaux HTML
  12. Ressources et références HTML
  13. Exercices HTML avec correction
  1. Introduction au langage CSS
  2. Propriétés d'un sélecteur
  3. La propriété Text CSS
  4. La propriété background CSS
  5. La propriété Font CSS
  6. La propriété border CSS
  7. Propriétés margin et padding
  8. Propriétés Height & Width
  9. Class et les ID CSS

Javascript Basique
  1. Introduction au langage Javascript
  2. Variables, fonctions et operateurs Javascript
  3. Les structures de contrôle et les boucles Javascript
  4. Les événements Javascript
  5. Le modèle Objet du Javascript
  6. L'objet array Javascript
Framework JQuery
  1. Introduction au Framework jQuery
  2. Premier pas avec le framework jQuery
  3. Les Sélecteurs jQuery
  1. Introduction au langage PHP
  2. Premier programme php
  3. Variables et Fonctions php
  4. Opérateurs arithmétiques et logiques
  5. Les structures de contrôle en php
  6. Les tableaux en php
  7. Control des formulaires en php
  8. Upload des fichiers en php
  9. Gestion des dossiers et des fichiers en php
  10. Colorisation syntaxique en php
  11. Cookies php
  12. Les variables globales php
  13. Sessions php
  14. Les variables php d’environnement
  15. Les classes et la poo php
  16. La librairie php_gd2 des images
  17. Lecture d’un fichier xml en php
  18. Les expressions régulières en php
  19. Moteurs de template php : smarty et fast temp…
  1. Introduction au Framework PHP Laravel
  • Installation Laravel 8 & premier projet
    1. Langage MySql
    2. Introduction au langage MySql
    3. Installation du Serveur MySql
    4. Manipulation des bases de donnée MySql
    5. Manipulation desTables MySql
    6. Insértion de données MySql
    1. Installation Wordpress
    2. Modification du theme Wordpress
    3. Installation d'un plugin
    4. Gestion des catégories
    5. Gestion des articles
    6. Gestion des menus Wordpress
    7. Gestion des pages
    8. Gestion des Plugins
    9. Gestion des Widgets
    10. Gestion des Médias
    11. Gestion des commentaires
    12. Création formulaire de contact
    13. Outil Importation & exportation
    14. Gestion des extensions
    15. Réglage et paramètres
    1. Introduction à Joomla
    2. Installation Joomla
    3. Architecture de Joomla
    Bases de données
    TICE & Multimédia
    Math Pour Informatiques
    UserOnline
    Utilisateurs/utilisatrices: admin, 7 Guests, 2 Bots

    1 - Les types de données en langage Dart

    Comme tout autre langage, Dart ne va pas echapper à la règle et possède à son tour un certain types de données de base:

    1. Numbers
    2. Strings
    3. Booleans
    4. Lists
    5. Maps
    6. var




    1. Integer:  Les valeurs entières représentent des valeurs non fractionnaires, c'est-à-dire des valeurs numériques sans virgule décimale. Par exemple, la valeur "7" est un entier. Les littéraux entiers sont représentés à l'aide du mot clé int.
    2. Double:  Dart prend également en charge les valeurs numériques fractionnaires, c'est-à-dire les nombres avec virgule. Le type de données Double dans Dart représente un nombre à virgule flottante 64 bits (double précision). Par exemple, la valeur "6.75". Le mot clé double est utilisé pour représenter des littéraux à virgule flottante.
    3. String : le type string représentent une séquence de caractères. Par exemple, si vous deviez stocker des données telles qu'un nom, une adresse, etc., le type de données string  doit être utilisé.  Le mot-clé String est utilisé pour représenter les littéraux de chaîne. Les valeurs de chaîne sont incorporées entre guillemets simples ou doubles.
    4. Booleen: le type de données Boolean représente les valeurs booléennes true et false. Dart utilise le mot clé bool pour représenter une valeur booléenne.
    5. Liste & Map: les types  liste et les types Map sont des types de données utilisées pour représenter une collection d'objets. Une liste est un groupe ordonné d'objets. Le type de données List dans Dart est synonyme du concept de tableau dans d'autres langages de programmation. Le type de données Map représente un ensemble de valeurs sous forme de paires clé-valeur. La bibliothèque dart: core permet la création et la manipulation de ces collections via les classes List et Map prédéfinies respectivement.
    6. Le type dynamique : Dart est un langage typé facultativement. Si le type d’une variable n’est pas explicitement spécifié, le type de la variable est dynamique. Le mot clé dynamic peut également être utilisé comme annotation de type de manière explicite.
    7. Le type var: ce type permet de déclarer n'importe quel type de variable: String, int, booleen... Mais une fois le type assigné, il ne peut être changé contrairement au type dynamic

    2 - Les variables en langage Dart

    Une variable est un espace mémoire nommé qui stocke des valeurs. En d'autres termes, il agit comme un conteneur de valeurs dans un programme. Les noms de variables sont appelés identificateurs.

    2.1 - Syntaxe

    Une variable doit être déclarée avant d'être utilisée. Pour déclarer une variable, Dart utilise les mot-clé correspondant à son type: var, int, String, bool...

    Exemple

    2.2 - Connaitre le type d'une variable

    Le langage Dart offre la possiblité de récupérer le type d'une variable à l'aide de la méthode runtimeType

    Exemple

    Exemple (type dynamic)

    Exemple (type var)

    3 - Les constantes: Const & Final





    Les mots clés final et const sont utilisés pour déclarer des constantes. Dart empêche de modifier les valeurs d'une variable déclarée à l'aide du mot-clé final ou const. Ces mots-clés peuvent être utilisés conjointement avec le type de données de la variable ou à la place du mot-clé var.

    Le mot clé const est utilisé pour représenter une constante de compilation. Les variables déclarées à l'aide du mot clé const sont implicitement finales.

    Exemple

    La principale différence entre final et constante est que les variables finales ne peuvent être initialisées en mémoire que lorsqu'elles sont utilisées dans le programme. Si nous définissons la variable finale et que nous ne les utilisons pas, cela ne consommera pas de mémoire.

     

    Younes Derfoufi
    CRMEF OUJDA

    Laisser un commentaire