Copyright

Annonces Google

Tutoriels Informatiques

TICE & Multimédias

Math-pour-Informatiques

Anglais pour débutants

Nous somme sur Facebook

Utilisateurs en ligne

Users: 3 Guests, 2 Bots
Gearbest  promotion

Annonces Google



Developpement Java

1 – Introduction

Le plugin Eclipse WindowBuilder est un concepteur Java GUI visuel, puissant et facile à utiliser permettant la création d’applications GUI Java sans vous casser la tête à écrire du code pour afficher des objets graphiques  simples comme fenêtres, bouton de commandes, champs de textes… Avec WindowBuilder, vous pouvez créer des fenêtres compliquées en quelques minutes, il suffit d’utiliser le concepteur visuel et le code Java sera automatiquement  généré pour vous. Vous pouvez facilement ajouter des contrôles à l’aide de glisser-déposer,  gérer les événements de vos contrôles, modifier diverses propriétés des contrôles à l’aide d’un éditeur de propriétés et bien plus encore. Le code généré ne nécessite aucune bibliothèque personnalisée supplémentaire pour compiler et exécuter: l’ensemble du code généré peut être utilisé sans installer WindowBuilder.  .

Héritage visuel - créer des hiérarchies de composants visuels. Gestion des événements: ajoutez des gestionnaires d'événements à vos composants. Édition de menu - Créez et modifiez visuellement des menus, des éléments de menu et des menus contextuels. Continuer la lecture

1 – L’interface Queue Java

Une file d'attente est un autre type de données abstraites qui ne permet qu'un nombre limité d'opérations sur une collection de données. Encore une fois, les éléments sont stockés dans l'ordre d'insertion. Mais avec les files d'attente, les éléments sont supprimés dans le même ordre. Parce que le premier élément qui est inséré est le premier à être supprimé, il est souvent appelé First-in First-out collection.

Une file d’attente (Queue en anglais) est un type particulier de type de données abstraites dans lequel les entités de la collection sont conservées dans l’ordre et les opérations principales sont l’ajout d’entités à La position du terminal arrière (enqueue ) et le retrait des entités de la position du terminal avant, appelée dequeue. Cela fait de la file d’attente une structure de données First-In-First-Out (FIFO). Continuer la lecture

1 – L’interface List

LinkedList ( liste chainée ) est une implémentation de l’interface List. Nous allons découvrir ensemble dans ce tutoriel, comment créer l’élément linkedList, comment afficher ses élément,comment lui ajouter des éléments avec des exemples simples et rapides.

Pour créer une liste chainée ( linkedList ) il suffit de faire l’instanciation sur sa classe linkedList, sans oublier d’importer le package : java.util

Voici un exemple de liste chainée ( linkedList ) formée d’éléments du type String : Continuer la lecture

1 – Introduction au annotations Java

1 – 1 Introduction

Une annotation en Java,  est une construction de langage (introduite dans J2SE 1.5)  est un mécanisme permettant d’ajouter des métadonnées directement dans le code source.
Les annotations peuvent fournir des métadonnées pour les classes, les attributs et les méthodes Java. Syntaxiquement, les annotations peuvent être considérées comme un type particulier de modificateur et peuvent être utilisées partout où d’autres modificateurs (tels que public, static ou final) peuvent être utilisés.
Une des forces principales de l’ajout de cette fonctionnalité à Java était l’utilisation étendue des descripteurs XML pour ajouter des informations supplémentaires, des métadonnées, pour les classes Java. Des cadres comme EJB, JSF, Spring, Hibernate utilisaient fortement des descripteurs XML externes. Le problème de ces descripteurs externes était que ces fichiers sont hors de portée du compilateur Java et pour cette raison la vérification de type du compilateur ne pouvait pas être utilisée. Un petit bug d’erreur orthographique dans un énorme fichier descripteur XML est difficile à localiser et corriger. D’autre part, les annotations Java utilisent les fonctionnalités de vérification du type du compilateur Java pour que les erreurs d’orthographe dans les noms d’annotations soient prises en charge par le compilateur Java.

2 – Usage des annotations

Une annotation est  insérée  devant une classe, méthode ou attribut dans une ligne dédiée sous la forme @nom_annotation

2 – Les annotations standards

2 – 1 – L’annotation @Override ( reformuler une méthode Java )

L’annotation @Override est utilisée en Java pour reformuler une méthode dans le cas du polymorphisme Java. Si la formule en question ne redéfinit pas une autre dans la classe mère, le compilateur signale une erreur !

Exemple

@Override  indique ici au compilateur que la classe Enfant utilise la méthode affcher() de la classe Parent mais avec modification : au lieu d’afficher le message : C’est la méthode de la classe Parent  elle doit afficher un autre qui est propre à la classe Enfant  : C’est la méthode de la classe Enfant.

Certainement vous n’avez pas pu comprendre réellement l’avantage et l’effet de cette annotation !

Comme nous l’avons déjà mentionné ci-dessus : Si la formule en question ne redéfinit pas une autre dans la classe mère, le compilateur signale une erreur !. Amusons nous par exemple faire une petite modification sur le nom de la formule en question :

Essayons à titre d’exemple de remplacer la méthode afficher() dans la classe Enfant par afiche();

Override-annotation-java

Vous voyez bien que le compilateur d’Eclipse vous signale une erreur  : The method affiche() of type Enfant must override or implement a supertype method  : c.a.d : La méthode affiche () de type Enfant doit remplacer ou implémenter une méthode supertype

Younes Derfoufi
CRMEF OUJDA

Exercice 1

1 – Créer une classe Java nommée Compte   qui représente un compte bancaire de visibilité public, ayant pour attributs : public  Double solde
2 – Créer un constructeur ayant comme  paramètre solde.
3 – Créer une méthode deposer() du type void qui gère les versements
4 – Créer une méthode retirer() du type void qui gère les retraits.
5 – Créer une méthode afficher()  du type void permettant d’afficher le solde
6 – Donner le code complet de la classe Compte
7 – Créer une classe  TestCompte permettant de tester le compte en effectuant un versement et puis un retrait

Solution :

1 – Création de la classe  Compte Java

2 – Création du constructeur avec paramètre

3 – 4 Création des méthode deposer() et retirer()

5 – Création de la méthode afficher()

6 – Code complet de la classe Compte

7 – Création de la classe TestCompte pour tester les opérations bancaires

Ce qui affiche après exécution sur Eclipse :

Votre solde est  6000.0 Euro  sauf erreur ou omission

Exercice 2

1 – Créer une classe  Voiture  Java de visibilité public, ayant pour attributs : String marque
,  Double prix,  de visibilité public.
2 – Créer un constructeur sans paramètres ( par défaut )
3 – Créer les getters et setters
4 – Créer une méthode void afficher( ) permettant d’afficher les résultats
5 – Donner le code final de la classe.
6 – Créer une classe Exécution de visibilité public permettant d’exécuter les résultats.

Solution :
1 – Création de la classe Voiture :

 2 – Constructeur sans paramètres
Continuer la lecture